Les collectifs de travail

Disponível somente no TrabalhosFeitos
  • Páginas : 20 (4951 palavras )
  • Download(s) : 0
  • Publicado : 7 de maio de 2011
Ler documento completo
Amostra do texto
Introduction
I - Les sources de la division du collectif de travail
1- Une diversité humaine
2- Différence de statuts alloués par l’entreprise et salaires
3- Organisation interne
a. Répartition géographique des postes
b. Ambiance générale
c. Relations avec la hiérarchie
II - Enjeux et intérêts de la segmentation
1- La segmentation à l’origine d’une organisation officieuse
a. Génératriced’obstacles à la production
b. Favorise l’efficacité de la production
2- La segmentation comme outil stratégique de l’entreprise
a. Le bon sens managérial dans l’attribution des postes
b. La segmentation comme alternative aux problèmes de motivation
Conclusion
Sommaire
La segmentation des collectifs de travail
3
Introduction
Durant nos stages respectifs, nous avons été confrontés auxcollectifs de travail de nos entreprises respectives. Un collectif de travail désigne un ensemble de personnes exerçant une activité en vue d’atteindre un objectif commun. Cependant, chacun de notre côté, nous avons pu remarquer que les collectifs de travail ne forment pas nécessairement une unité autour d’un résultat défini par l’entreprise. En effet, au-delà de l’intérêt commun, nous nous sommesaperçus qu’un groupe de travail est le reflet de la société dans laquelle nous vivons. Les ateliers sont souvent divisés en groupes déterminés à partir de critères significatifs. Le manque de cohésion d’un groupe de travail est révélé par les tensions sur les lieux de travail et semble s’opposer à l’accomplissement du résultat donné. Souvent perçue comme négative, la segmentation peut néanmoinss’avérer idéale pour une production efficace et donc devenir stratégique dans l’entreprise. Nous verrons donc pourquoi il existe une segmentation dans l’entreprise et quels en sont ses enjeux.
I – Les sources de la division du collectif de travail
1- Une diversité humaine
Il existe au sein des entreprises une grande diversité humaine. En effet, il est assez aisé de remarquer les différences d’âge,d’origines sociales, de sexe ou encore des différences d’expériences. Toutes ces caractéristiques mènent à former des groupes au sein de l’entreprise.
Par exemple, dans l’entreprise TEISSEIRE, ces groupes se forment surtout lors des repas mais gardent leur impact lors de la production. Il se forme ainsi un groupe de personnes d’origine Maghrébine, un groupe de personnes qui travaillent dansl’entreprise depuis de nombreuses années et un groupe très féminin. Cela vient du fait que la plupart des ouvriers sont des hommes sauf les personnes travaillant dans le laboratoire. La formation de ces groupes s’explique par le partage de valeurs communes entre leurs différents membres : leur style de vie, leurs habitudes alimentaires - souvent liées à la religion, etc.
Dans d’autres entreprises, commepar exemple chez SOMFY (domotique) ou FRUIDOR, on constate que les principales sources de fragmentation du collectif de travail sont l’âge et les centres d’intérêts, c’est à dire la vie hors travail. Cette fragmentation se distingue principalement lors des pauses : les personnes d’intérêts communs restent ensembles. Quant à l’âge, les intérimaires sont principalement les jeunes ou les personnesproches de la retraite. Entre les deux, en moyenne, se situent les employés permanents. Ces différences d’âge entraînent parfois de très fortes divisions du collectif. Cela vient des différences d’intérêts au travail, d’objectifs et de comportements entre les personnes jeunes
La segmentation des collectifs de travail
4
et les autres plus âgées. Une différence d’éducation, qui est flagrante entredeux générations d’ouvriers, peut donc entraîner de sérieuses tensions au sein de l’atelier.
Il faut cependant noter que certains groupes se forment autour de l’expérience. En effet, les personnes ayant une grande expérience, pas forcément les plus âgées, ont tendance à former des groupes dans l’entreprise. Cela amène à une scission relative entre les «anciens» et les nouveaux employés....
tracking img