Compte de mirabeau

Disponível somente no TrabalhosFeitos
  • Páginas : 2 (410 palavras )
  • Download(s) : 0
  • Publicado : 20 de junho de 2012
Ler documento completo
Amostra do texto
Honoré Gabriel Riqueti, plus appelé comte de Mirabeau est né le 9 mars 1749 à Bignon-Mirabeau Loiret, France et est mort le 2 avril 1791 à Paris, France.
Fils de Victor Riquetti, Marquis de Mirabeauet de Marie-Geneviève de Vassan, Il a été un écrivain, un agent secret, un diplomate, un journaliste et un politique français au même temps.
À l'âge de trois ans il a été défiguré par une vérolequi a été mal soignée.

Après avoir combattu en Corse il a épousé Emilie, la fille du puissant marquis de Marignane, ils ont eu un fils qui est mort en bas-naissance, il s'est enfermé plusieurs foisau fort de Vincennes. Il a été exilé au château de Joux, au Jura, d’où il s’est enfuit en Amsterdam, Hollande avec Sophie de Ruffey, épouse du président de la cour des comptes de Dole, le marquis deMonnier.

Il a été condamné à mort par révolte, ensuite il est emprisonné au donjon de Vincennes de 1777 à 1780. Il y a écrit des lettres qui ont été publiées après sa mort sous le titre deLettres à Sophie. Il est sorti de Vincennes et s'est présenté aux élections des États généraux, en Provence.
Repoussé par la noblesse, il a publié un discours adressé aux nobles provençaux. Il est nommépar le Tiers, à Aix et à Marseille. Il n'y a pas tardé à devenir l'un des plus énergiques orateurs de l'Assemblée nationale.

La dégradation de la monarchie a déterminé son revirement politique,il est devenu le plus solide appui de Louis XVI et de Marie-Antoinette.

Il est décédé à Paris, le 2 avril 1791 par empoisonnement. Son corps, transporté au Panthéon et y est resté jusqu'à 1793. Ona découvert par ses lettres qu'il a pris clandestinement contact avec le roi et sa cour en espérant de devenir ministre de la monarchie constitutionnelle, il les a donné ses conseils et desinformations. Sa sépulture est a été alors déterré et ses cendres ont été jetées aux égouts de Paris.

Phrases les plus dites par Mirabeau :

* J'ai toujours eu peur d'offenser la raison, mais jamais...
tracking img