Multiculturalismo

Disponível somente no TrabalhosFeitos
  • Páginas : 29 (7068 palavras )
  • Download(s) : 0
  • Publicado : 17 de setembro de 2011
Ler documento completo
Amostra do texto
Multiculturalisme #1

La citoyenneté multiculturelle, Will Kymlicka.

Objectif : présentation orale (qu’est ce que mon livre apporte de particulier au cours ?)(40%) d’un des livres de la liste plus une fiche de lecture (60%). L’idée c’est de donner un cadrage général du multiculturalisme en cours et approfondir avec les lectures.

En France, on necomprend rien au multiculturalisme. On a un principe de penser la république qui se base dans un principe antinomique. On essayera d’analyser les raisons de nous défier du multiculturalisme. Pour ensuite voir comment ça permet de voir que ça aide les démocraties au lieu de l’atteindre.

La question implicite est celle des libertés.

À quels types d’enjeux ça renvoi ? À quoi ceci faitréférence ?

Pourquoi la non reconnaissance des différences à été une condition de possibilité de la citoyenneté démocratique ? Pourquoi à ton cru qu’il fallait laisser de coté les différences –abstraction des différences– pour former la démocratie ? (Différences raciales, religieuses…)

Certes, plusieurs raison au début, mais pourquoi ce n’est pas le dernier mot ? Pourquoifaut-il aller au-delà ?

Exemple : Canada, Afrique du Sud (apartheid est un système multiculturel cependant pas démocratique)…

Nous allons s’intéresser à la question de justification à travers ces deux auteurs.

Multiculturalisme, Charles Taylor. Paru au Boston Review.

Une ère séculière, Axel Honneth. (Incarne le débat de façon politique et philosophique ; la question de lareconnaissance n’est pas essentiellement liée au multiculturalisme. Il part de Hegel et de son ouvrage la phénoménologie de l’esprit. Successeur de Yurguen …)

Nous voulons comprendre le débat. Quel type de question suscite la question de la nationalité, la citoyenneté ; le port du voile, etc.

La question plus directe : Faut-il en parler ?

- Plutôt oui, pour comprendre que les deux voiesont leurs justification. Pour voir le conflit des grammaires ( Pour que nous-mêmes soyons arbitres de ce conflit qui porte de chaque coté des arguments valables. Pour comprendre les différentes opinions.

Que veut dire diversité ? Que veut dire multiculturalisme ?

Il faut être très contient que partout il y à de différentes enclaves culturelles. La diversité ethnoculturelle est un faite.Les sociétés sont hétérogènes sur le plan culturel depuis toujours, ex : Athènes, Rome… Nous ne pouvons pas parles du multiculturalisme comme une spécificité des sociétés modernes. Ce qui est nouveau en revanche c’est qu’on puisse estimer que dans le cadre d’une politique ite de reconnaissance ou il serait possible à l’état de traduire de façon politico institutionnelle cette réalité demulticulturalisme.

Cette idée ne va pas de soit car elle heurte l’histoire de la démocratie et notamment de la république. C’est pour cela que de très fortes résistances sont présentes.

Le multiculturalisme est un modèle d’intégration politique très différent du modèle d’intégration sociale et politique sur lequel se sont édifié les états nations européens, il prend même le contre pied deces modèle stato-national.

Lors de l’institution des états nations européens, l’institution de l’autonomie politique a appelé la constitution d’un corps politique organisé autour d’une volonté générale, une seule. Celle-ci permettait de définir les termes de la citoyenneté mais aussi encourager un principe d’homogénéité sociale et politique. Le point de vue de ceux qui défendaient lanation building était que la condition de possibilité de l’unité politique passait par une unité sociale.

Le modèle politique Français, Pierre Rosanvallon.

Le modèle multiculturaliste correspond un changement de paradigme. Il faut étudier les valeurs et les dangers. Le multiculturalisme comme paradigme nous invite à réévaluer les différences culturelles. Ce qui explique le certain...
tracking img