Lucus chapitre iv luisa

Disponível somente no TrabalhosFeitos
  • Páginas : 37 (9234 palavras )
  • Download(s) : 0
  • Publicado : 24 de janeiro de 2013
Ler documento completo
Amostra do texto
Commission Européenne Emploi, Affaires Sociales et Egalités des chances Progress VP 009/005/0245

PROGRESS - Transnational actions on social experimentation

Chapitre IV Economie Social au Portugal par Luísa Oliveira Introduction au l contexte national et local Portugal comme pays a été fondé le 5 Octobre 1143 par le traité de Zamora, après 800 années, le régime dictatorial a isolé le paysdes influences européennes pendant quarante ans et cet isolement traîné des gens dans un état de pauvreté qui marque encore la société portugaise, sont reconnu deux millions de personnes pauvres au Portugal et constituent 20% de la population. Sur les quelques 8 millions d'habitants en 1974, quand il a commencé le processus d'établissement du régime démocratique, 33% étaient analphabètes. Dans ladécennie dans laquelle le Portugal a rejoint la Communauté Européenne est passée de 21 à 11% d'analphabétisme, en 2000 était encore de 9% et en 2010 étaient environ 650.000, et beaucoup ont plus de 65 ans. En l'an 2001 la population résidente au Portugal a été 10.356.117 personnes, dont 5.000.141 hommes et 5.355.976 femmes, résultant en une augmentation de 5,0% au cours du recensement de 1991. Aprèsle dernier recensement (Mars 21, 2011), l’INE a publié les résultats préliminaires du recensement de 2011, selon ces résultats, le Portugal a 10.555.853 habitants, la population résidente a augmenté de 1,9%. Au total, près de 3,7 millions vivent dans le Nord, ce qui équivaut à 35% des résidents nationaux. Dans le cadre du projet LUCUS les expérimentations ont eu lieu au nord du pays, dans lamunicipalité de Guimarães, situé dans le district de Braga, qu’appartient à la sous-région de Vale do Ave (Nut III). Cette municipalité avait en 2009, 162 592 habitants avec une densité de population de 674,5 habitants au km2 et une superficie de 241,1 km2. Le taux d'augmentation en 2009 était de - 0,03, tandis qu'au Portugal, à la même période était de 0,10. Au moment de début du projet laMunicipalité de Guimarães se composait de 69 petites municipalités mais jusqu’au début de 2012 aura lieu une reforme administrative du territoire qui changera la distribution du même, la gestion et son financement. Le Portugal

Régie des Ecrivains ● 1 Rue Verlaine ● 67300 SCHILTIGHEIM Tél. 03 88 19 90 49 ● Fax 03 88 62 92 89 www.regiedesecrivains.com Contact: Mme Agnès Guth -Costa

1

CommissionEuropéenne Emploi, Affaires Sociales et Egalités des chances Progress VP 009/005/0245

est un pays avec des racines profondes et cette réforme des administrations locales vise à décentraliser les politiques et à renforcer la cohésion territoriale, mais les origines lointaines de certaines paroisses (petites municipalités) contribueront à une discussion qui ne sera pas pacifique, mais il s'agit d'unprélèvement en temps de crise économique et de graves contraintes budgétaires. En 2010 a était présenté l'étude, «Travailler la ville - l'analyse et des résultats", c’ est le premier du genre en 35 ans de gouvernement local au Portugal et, a été développé par une équipe dirigée par l'Université Lusíada, conduit par Mata Justo et Assis Lopes, pour l’ANAFRE – Association Nationale des PetitesMunicipalités qui conseille de «changer la loi générale relative à l'administration locale, en tenant compte des caractéristiques distinctives du développement socio-économique, démographique et physique des Petites Municipalités,... en soulignant que si la loi uniforme sans tenir compte de la diversité observée et les particularités spécifiques de développement ", conduira inévitablement à des inégalitésencore plus grandes par rapport a celles déjà trouvés. La réforme du gouvernement local a consolidé sa dimension politique en raison de la Mémorandum d'Entente établi entre le Gouvernement portugais, la Commission Européenne, le Banque Centrale Européenne et du Fonds Monétaire International, en vertu de laquelle il a été supposé l'engagement politique de la réorganisation du gouvernement...
tracking img